#1 - Concrétiser son projet de Véranda en 20 questions

17 avril 2019 - Actualités société

Réalisé en partenariat avec Côté Maison, le site expert de la décoration en France, Profils Systèmes vous propose en ce printemps de répondre à toutes vos questions concernant votre projet de véranda. Démarches à suivre, normes existantes, formes, matériaux, superficie de la véranda.... Découvrez la première partie de notre livre blanc "Concrétiser son projet de Véranda en 20 questions".

1 - Quelles sont les démarches à suivre avant de construire une véranda ?

Dans un premier temps, rendez-vous en mairie pour connaître le PLU (Plan local d'urbanisme, amené à remplacer le POS). Il détermine les normes réglementaires selon le secteur de votre maison. Renseignez-vous également sur le COS (Coefficient d'occupation des sols) de votre terrain pour obtenir la surface maximale potentielle de votre habitation. Vérifiez aussi que les surfaces cumulées de votre maison et de votre véranda ne dépassent pas la surface totale autorisée.

Une fois ces renseignements pris, récupérez auprès de la mairie une autorisation de travaux si le projet de véranda est égal ou inférieur à 20 mètres carrés. Et un permis de construire pour un projet de véranda supérieur à 20 mètres carrés. Dans les zones urbaines, le seuil limite est de 40 mètres carrés.

À noter que depuis le 1er mars 2017, tous les projets dépassant les 150 mètres carrés de surface de plancher totale demandent un permis de construire et l'intervention d'un architecte.

 

2 - Quelles sont les normes existantes pour la construction d'une véranda ?

Comme toute nouvelle construction, la véranda est soumise aux mêmes normes que le reste de la maison. D'après la RT2012 (réglementation thermique), une faible consommation énergétique est demandée. À commencer par une bonne isolation, de grandes ouvertures et des matériaux réglementaires.

Le professionnel choisi doit être certifié, preuve de son sérieux et de son savoir-faire. À titre d'exemple, les vérandas homologuées par le CSTB (Centre scientifique et technique du bâtiment) sont certifiées conformes à l'offre annoncée par le constructeur.

 

3- Comment concevoir la forme de sa véranda ?

Souvent construite après l'habitation principale, la véranda demande à s'intégrer au mieux à la maison existante. Elle peut être l'extension d'une pièce ou un nouvel espace à part entière.

De nombreuses configurations possibles permettent d'adapter chaque projet au bâtiment déjà présent : en appui, multi-pentes ou en épi. La véranda peut ensuite prendre une forme Rayonnante (en demi cercle), En L avec noue ou avec arêtier (angle entrant ou sortant), Victorienne ou Victorienne en T ou en L (avec un toit en pente arrondi) ou Intégrée (avec un double toit).

Selon le style de la maison, la véranda s'inscrit dans la continuité de l'architecture ou au contraire se pense bien distincte, à condition d'apporter un certain cachet à l'ensemble. Des logiciels 3D permettent aussi de visualiser le projet en conditions réelles pour être au plus près de vos attentes.

 

4 - Quels matériaux choisir pour sa véranda ?

Avec l'idée de réaliser une construction durable dans le temps, la véranda peut être bâtie avec du bois, du PVC, de l'acier ou de l'aluminium. La véranda alu représente la majorité du marché avec de nombreux atouts. Grâce à une rigidité naturelle, l'aluminium est inaltérable, stable et résistant aux aléas météorologiques ou aux chocs.

Décliné dans de nombreuses teintes, l'aluminium peut aussi s'adapter aux envies de chacun avec des finitions et textures variées : brillante, satinée, grainée ou lisse. Ses profilés sont aussi plus fins pour optimiser le vitrage et laisser entrer un maximum de lumière.

À noter que l'aluminium ne demande en guise d'entretien qu'un lavage à l'eau claire de temps en temps.

 

5- Quelle est la superficie possible pour un projet de véranda ?

Selon la superficie existante de la maison et le COS du terrain, la véranda pourra être plus ou moins grande. Le projet se pense dans sa globalité avec une vision générale de l'extérieur de la maison.

Dans la plupart des cas, la superficie de la véranda est proportionnelle à la taille de l'habitation existante.

A suivre...